Études

Un certain nombre d'études ont montré la valeur bénéfique de la télématique sur la sécurité et les affaires. Par exemple, la Société royale pour la prévention des accidents (RoSPA) a publié un document d'orientation qui met en évidence un large éventail d'avantages de la télématique de sécurité, entre autres:

  • Mesure relativement peu coûteuse et continue du comportement de conduite et de l'utilisation du véhicule, qui est autrement difficile à observer
  • Des données plus précises et plus objectives sur la conduite, contrairement aux réponses aux questionnaires auto-déclarés ou aux images instantanées courtes (une heure) tirées des tests de conduite et des évaluations
  • Un outil permettant aux employeurs de surveiller et d'évaluer leurs employés qui se rendent au travail, améliorent la sécurité, réduisent les taux d'accidents et les coûts opérationnels, respectent leurs obligations légales et réduisent le risque de poursuites ou d'actions civiles
  • Un moyen d'aider les jeunes conducteurs novices, les parents et les autorités de délivrance des permis à surveiller et à améliorer la conduite des conducteurs nouvellement titulaires d'une licence
  • Une méthode permettant aux compagnies d'assurance de différencier les conducteurs en fonction de leur risque, plutôt que par le sexe ou l'âge, et d'adapter leurs primes d'assurance en conséquence
  • Un outil de recherche puissant pour permettre la collecte de grandes quantités de données réelles, comportement de conduite naturelle et l'efficacité des interventions de sécurité sur ce comportement
  • Un outil pour identifier les besoins de formation et d'orientation
  • Données pour aider les autorités routières à identifier les endroits problématiques sur leur réseau routier

Conducteurs professionnels / au travail

La télématique de sécurité est utilisée par un nombre croissant d'employeurs, peut-être principalement dans les camionnettes, les bus et les poids lourds, mais aussi dans les voitures. Les employeurs peuvent utiliser les données qui en résultent pour identifier les outils de gestion afin de réduire les risques et d'améliorer l'efficacité en récompensant les bons comportements de conduite et en fournissant une formation aux conducteurs.

Plusieurs études montrent que la surveillance à bord des véhicules aide les employeurs et les conducteurs au travail à réduire leurs taux d'accidents lorsqu'ils se rendent au travail. Certaines études ont montré que les taux d'accidents pour les véhicules équipés d'un dispositif télématique de sécurité réduisaient les accidents entre 20% et 38% et que le taux de comportements de conduite dangereux particuliers était réduit de 82%. La consommation de carburant aurait baissé de 5 à 15% sur une base permanente, les coûts d'entretien ont été réduits d'environ 20%.

Les enquêtes sur la gestion de la sécurité des camions et des autobus commerciaux ont conclu que la technologie télématique de sécurité était sous-utilisée compte tenu de son potentiel de sécurité. Le plus important pour la direction était de faire en sorte que la technologie ne soit pas utilisée uniquement pour se concentrer sur des évaluations négatives et des actions punitives, mais pour renforcer les bonnes manières de conduire.

Des essais menés aux États-Unis avec des dispositifs télématiques de sécurité installés dans des ambulances ont révélé une amélioration spectaculaire et durable de la performance du conducteur, sans augmentation des temps de réponse. Les économies réalisées sur les coûts d'entretien des véhicules à eux seuls dépassent largement le coût de l'équipement technique, sans tenir compte d'autres économies de coûts, telles que la réduction du nombre d'accidents et la réduction de la consommation de carburant.

Pilotes novices

Diverses études suggèrent fortement que l'utilisation de la télématique de sécurité peut réduire considérablement les comportements à risque, en particulier chez les jeunes conducteurs les plus exposés aux risques. Des études sur le changement d'attitude ont révélé que les parents veulent surveiller la conduite de leurs enfants pendant leur période initiale de conduite à risque élevé et anticiper que cette technologie pourrait les aider à le faire.

Par exemple, un récent projet de recherche finno-autrichien a montré que les événements de conduite à risque parmi les conducteurs jeunes et novices pouvaient être réduits de près de 50% en installant une télématique de sécurité et en fournissant des informations en retour. Comparativement, une étude approfondie d'Israël a montré des résultats positifs chez les jeunes conducteurs pour leur première année de conduite en solo lors de l'utilisation de la télématique de sécurité et de la rétroaction.

La ligne de fond

Le problème le plus important qui ressort de la recherche est l'importance de la rétroaction pour le comportement de conduite qui est surveillé par la technologie. Une grande partie de la recherche montre que le comportement de conduite s'améliore une fois que le conducteur et / ou un tiers commencent à recevoir des commentaires.
Le mécanisme pour améliorer le comportement de conduite est basé sur les principes suivants:

  • Collecte: la télématique de sécurité collecte des données de conduite objectives et pertinentes pour la sécurité
  • Normes: données mises en perspective selon des normes et des limites prédéfinies
  • Feedback: les performances de conduite sont réinjectées au conducteur
  • Conséquence: renforcer les comportements dangereux et affaiblir les comportements dangereux
  • Maintenance: maintenir la boucle de rétroaction

Ces cinq principes sont des pré-requis pour établir et maintenir une boucle de rétroaction visant à améliorer la sécurité.

En ce qui concerne le principe des conséquences, il convient de mentionner que les "conséquences" ne doivent pas être comprises comme ayant un caractère exclusivement négatif et punitif. Au contraire, renforcer la bonne conduite en encourageant une conduite sûre est certainement aussi un élément clé puissant pour modifier la performance de conduite pour le mieux ou pour maintenir une conduite sûre.

Documentation pertinente

La section suivante fournit une vue d'ensemble de la littérature sur les études traitant des effets de la télématique sur le comportement de conduite. Notez que les citations mentionnées ne représentent qu'une fraction des études (donc aucune prétention à être exhaustive):

“Road Safety and in-vehicle montoring technology – Policy Paper”, The Royal Society for the Prevention of Accidents, Feb 2013

“The Contribution of Onboard Recording Systems to Road Safety and Accident Analysis”, Gerhard Lehman and Alan Cheale, Paper Number 98-S2-0-34, 1998

“An Optimal Solution for Enhancing Ambulance Safety: Implementing A Driver Performance Feedback and Monitoring Device in Ground Emergency Medical Service Vehicle”, Nadine R Levick and John Swanson, 49th Annual Proceedings, Association for the Advancement of Automotive Medicine, Sept 12-14 2005

“Real World Application of an Aftermarket Driver Human Factors Real-Time Auditory Monitoring and Feedback Device: An Emergency Service Perspective”, Nadine Levick, Larry Wiersch and Michael E Nagel, 20th International Technical Conference on the Enhanced Safety of Vehicles (ESV),Paper Number 07-0254, 2007

“In-Vehicle Data Recorders for Monitoring and Feedback on Drivers' Behaviour”, Tomer Toldeo, Oren Musicant and Tsippy Lotan, Science Direct, Transportation Research Part C 16, 2008

“Use of a Video Monitoring Approach to Reduce At-Risk Driving Behaviors in Commercial Vehicle Operations”, Hickman, J S, and Hanowski, Richard J, Transportation Research Part F: Traffic Psychology and Behaviour, Volume: 14, Issue 3, 2011

“Effective Commercial Truck and Bus Safety Management Techniques”, R Knipling, J Hickman and G Bergoffen, Commercial Truck and Bus Safety Synthesis 1, Transportation Research Board, 2003

“On-Board Safety Monitoring Systems for Driving: Review, Knowledge Gaps and Framework”, William J Horrey at al, Journal of Safety Research 43, 2012

“Effects of In-Vehicle Monitoring on the Driving Behaviour of Teenagers”, Charles M Farmer, Bevan B Kirley and Anne T McCartt, Journal of Safety Research 41, 2010

“Evaluating Changes in the Driving Behaviour of Young Drivers A Few Years After Licensure Using In-Vehicle Data Recorders”, Gila Albert et al, Proceedings of the Sixth International Driving Symposium on Human Factors in Driver Assessment and Vehicle Design, 2011

“Effects of Pay-As-You-Drive Vehicle Insurance on Young Drivers' Speed Choice: Results of a Dutch Field Experiment”, J W Bolderdijk, J Knockaert, E M Steg and E T Verhoef, Accident Analysis and Prevention 43, 2011

“On-Board Safety Monitoring Systems for Driving: Review, Knowledge Gaps and Framework”, William J Horrey at al, Journal of Safety Research 43, 2012

“Evaluating the Benefits of an In-Vehicle Data Recorder to Young Driver´s Safety. The first year study”, Lotan,T., Toledo, T., Grimberg, E., Farah, H., Musicant, M., Omer, H., Shimshoni, Y. and Taubman, O. (2012), Or Yarok Report, April 2012.

“TRAFISAFE – Feedback for novice drivers”, Tarkiainen, M., Peltola, H., Koskinen, S. and Schirokoff, A. (2014), 10th ITS European Congress conference paper, Helsinki, Finland.